Quel type de poste à souder choisir ?

Un poste à souder est un appareil électrique permettant d’allier entre elles des pièces métalliques : fer, inox ou aluminium. Ce procédé d’assemblage est utilisé dans de nombreux domaines : plomberie, ferronnerie, serrurerie, tôlerie, plomberie, serrurerie, carrosserie… La technique de soudure diffère d’un matériau à un autre. Sur le marché, il existe de nombreux modèles de poste à souder. Chacun d’entre eux répond à un usage spécifique. Certains modèles sont spécialement conçus pour un usage professionnel et d’autres pour un usage ponctuel à la maison. Nos conseils pour bien choisir le poste à souder adapté à votre besoin.

Les différents types de poste à souder

Les postes de soudure ne cessent d’évoluer : les nouveautés sont plus fréquentes et les technologies utilisées sont de plus en plus performantes. Aujourd’hui ce type d’appareil se décline en plusieurs modèles. Voici les différents types que vous pouvez trouver sur le marché afin de bien choisir le poste à souder.

  • Le poste à souder MMA Inverter

    Le poste à souder MMA (Manual Metal Arc), de par ses caractéristiques, est parfaitement adapté aux bricoleurs débutants. Très léger, il est très facile à manipuler et peut être réglé en termes de puissance. Il est capable de souder les métaux de 2 à 10 mm d’épaisseur tels que l’acier, la fonte ou encore l’inox. Grâce au bouton potentiomètre, le soudeur peut régler la puissance de l’appareil en fonction de la pièce à souder. Il vous permettra donc de réaliser une importante consommation d’énergie. Toutefois, il faut savoir que le poste de soudure MMA Inverter ne peut pas être utilisé pour souder l’aluminium ou le cuivre.

  • Le poste à souder pour la soudure semi-automatique

    Si vous avez des travaux de soudure importants à réaliser. Ce type de poste à souder est l’idéal pour bien choisir le poste à souder. Il dispose d’un fil fourré qui se déroule en permanence et délivre un débit de soudure élevé. Le fil fusible dégage des gaz toxiques lors de la fusion. Il est donc recommandé d’utiliser cet appareil à l’extérieur ou dans un endroit bien aéré. Très précis, la qualité de soudure réalisée par ce type d’appareil est très appréciable. De plus, vous n’avez plus besoin d’enlever le laitier.

  • Le poste à souder MIG MAG

    Le poste à souder MIG (Metal inert gas) MAG (Metal active gas) est muni d’un fil massif en acier cuivré ou en inox. Ce type de poste s’adresse aux soudeurs professionnels pour effectuer des travaux de soudure réguliers. Le poste de soudure MIG est en mesure de souder les métaux légers tels que l’acier, l’inox et le cuivre. La soudure MAG, quant à lui, est pour les métaux plus lourds : carbone ou acier. Le poste à souder MIG MAG est surtout utilisé pour la réparation des carrosseries. Il peut effectuer des soudures par points rapprochés.

  • Le poste à souder TIG

    Le poste à souder TIG est fait pour la réalisation des travaux de soudure fins qui nécessite un maximum de précision et d’esthétique. Il est en parfaite mesure de souder les tubes fines et tôles en acier. Les traces de soudures sont presque invisibles.

Les critères à prendre en compte pour choisir son poste à souder

Pour savoir bien choisir le poste à souder, le choix ne doit pas être pris à légère. Les erreurs lors de l’achat peut impacter l’utilisation de l’appareil. Il se peut que le modèle choisi ne corresponde aux types de travaux de soudure que vous souhaitez réaliser. Lors de l’achat, il faut donc se focaliser sur quelques critères bien définis. Détails.

1 – Le taux de fonctionnement

Pour mesurer la performance générale et le facteur de marche d’un poste à souder, il faut vérifier le taux de fonctionnement de l’appareil. Il est exprimé en Ampères et en pourcentage. Une utilisation durant 10 minutes correspond à une température de 40°C. Si pendant 6 minutes, l’appareil délivre une puissance de 250 ampères à 40 °C de température, cela signifie que le taux de fonctionnement est à 60% de 10 minutes. Pour un usage intensif, il est conseillé d’opter pour les postes à souder affichant un taux de fonctionnement élevé.

2 – La puissance du poste à souder

Tout dépend du type de travaux de soudure à réaliser. Pour un usage occasionnel, un poste à souder de 40 à 130 ampères doté d’électrodes de 1,5 à 3,2 mm peut suffire. Pour souder les tôles minces, une puissance allant de 30 à 160 ampères peut faire l’affaire. Pour un usage professionnel (plomberie, Ferronnerie, Serrurerie), il est recommandé d’opter pour les postes à souder qui délivre une intensité de courant plus importante et travailler sur des métaux très épais.

3 – L’épaisseur du métal à souder

Lors de votre achat et pour bien choisir le poste à souder, il est conseillé de vérifier le diamètre de l’électrode du poste à souder. Pour une pièce en métal de 1 mm d’épaisseur, il vous faut un poste de soudure muni d’une électrode de 1,5 mm. L’intensité du courant adaptée à cette épaisseur de métal se situe entre 20 et 25 ampères. Au-delà de cette puissance, la pièce risque d’être trouée.

Les autres fonctionnalités à vérifier

Dans le but d’améliorer la qualité des travaux de soudure et d’aider les débutants dans ses premières expériences, certains fabricants proposent des dispositifs optionnels.

  • Arc Force : un système innovant permettant d’assurer une meilleure stabilisation de la qualité de l’arc
  • Hot Start : cette option permet de faciliter le démarrage et l’amorçage de votre poste à souder.
  • Antistick : il s’agit d’un système permettant d’éviter le collage des électrodes
  • Soudage pulsé : pour faciliter les travaux de soudage sur les matériaux très fins.
  • Amorçage HF : ce système permet d’éviter l’amorçage difficile des postes à souder TIG. Grâce à ce dispositif, le soudeur déclenche lui-même l’amorçage Haute Fréquence du poste à l’aide d’une gâchette de la torche
  • Bon à savoir : Pour assurer votre sécurité et confort, il est conseillé de vérifier le système de protection proposé par le poste. Les modèles équipés de système de ventilation forcée et de protection thermostatique contre les surchauffes sont les plus performants.